Envie de participer ?

Notre président, Dominique Paillol, donne une interview au Journal des Yerrois de juillet/août 2021 sur l'activité sportive.

Reprise du sport après plusieurs mois sans activité

Quels sont les bienfaits de la pratique d’une activité physique ?

Elle contribue à réduire le risque de maladies cardio-vasculaires, à entretenir la souplesse des articulations, à réguler le sommeil. L’activité physique améliore également la santé mentale en procurant une sensation de bien-être qui entraîne un effet positif sur l'estime de soi. Le corps est une machine complexe qui n'est pas faite pour rester au garage. Le mouvement contribue au bon fonctionnement de notre appareil physiologique et psychique, La période de confinement que nous avons vécue a exacerbé toutes ces tensions. Bouger va contribuer à limiter l'impact de ces tensions sur notre organisme.

Quelles sont les disciplines à privilégier en fonction de l’âge ?

Pour les enfants de 4 à 7 ans, la pratique du multi-sport est particulièrement adaptée. Elle leur permet de découvrir tout un panel d'activités physiques et de développer leurs capacités motrices. Au-delà de cet exemple, il n'y a pas de discipline à privilégier en fonction de l'âge. Il faut tenir compte de nos contraintes physiques et surtout du plaisir que l'on éprouve en pratiquant l'activité.

Par exemple, si j'ai 40 ans, le cartilage du genou abîmé et que j'ai mal dès que je pose le pied par terre, je vais éviter la course à pied. Pourtant, je croise beaucoup de personnes de plus de 75 ans et qui courent sans problème physique. Par ailleurs, si j’enchaîne des longueurs dans un bassin, je pratique une activité physique. Mais, si je n’y prends pas plaisir, l'activité va devenir contraignante. Je vais m'épuiser moralement, m'essouffler plus vite. Résultat, je ne me sentirai bien ni dans ma tête, ni dans mon corps.

Le choix d'une activité doit donc relever du bon sens et tenir compte de ces deux paramètres. Toutefois, Il faut préciser que faire du sport, ça n'est pas se dépenser de façon intense jusqu'à ce que fatigue s'en suive. Il s’agit simplement de  solliciter notre corps. Ainsi, la marche est une activité physique, le Tai Ji Quan aussi, et bien d'autres pratiques encore.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui souhaite reprendre l’exercice cet été après une longue période d’inactivité ?
Lorsqu'on n’a pas pratiqué pendant plusieurs semaines ou mois, le corps s’est déshabitué. Il faut donc reprendre doucement pour éviter les blessures. Cela veut dire diminuer l'intensité de l'effort mais aussi la quantité par rapport à ce que l'on était capable de faire avant l'arrêt. Cela n'est pas forcément facile car il faut accepter de se frustrer. Quelle que soit l'activité physique pratiquée, la progressivité est la clé d'une reprise réussie.

Comment faire en sorte de poursuivre la pratique d’une activité sur plusieurs mois, y compris lorsqu’il fait moins beau et que la motivation décline ?

Je conseillerai de s'inscrire dans un club ou dans une association qui propose l'activité souhaitée. Un club, ce n'est pas réservé qu'aux personnes qui font de la compétition ou visent la performance. On va y trouver du lien social et rencontrer des personnes qui pratiquent la même activité. Le risque de pratiquer seul est de vite être confronté à ses limites quand on veut progresser, ou d'être rattrapé par les contraintes de son quotidien qui fait que l'on finit par arrêter. Le club offre une dynamique et un cadre de pratique convivial qui permet de trouver les ressources en soi de se tenir à son activité, car on y prend tout simplement plaisir et que l'on n'est pas seul. 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.